Toute l’actu Déco, Photo, Graphisme, Dessin et Mode par Lignes & Formations,
l’école à distance des métiers créatifs

Accueil  |  Qui sommes-nous ?  |  Contact

Comment s'y retrouver dans la taille des capteurs ?Blog Lignes et Formations
Accueil Parole de pro Comment s’y retrouver dans la taille des capteurs ?

De très nombreux élèves nous demandent des conseils sur le matériel à acheter et sur le meilleur appareil photo possible…

Il est extrêmement difficile de répondre de façon tranchée et définitive à cette question, partant du postulat de départ que le meilleur appareil photo est celui que vous avez avec vous, cela peut être simplement votre smartphone !

Néanmoins, une autre question récurrente et sous-jacente à la première a toujours trait à la qualité d’image : vers quel type d’appareil photo devez vous vous tourner pour la formation ?

Là encore il est difficile de répondre de façon définitive tant le matériel évolue vite, mais nous pouvons vous orienter en abordant un aspect crucial de l’appareil photo : la taille de capteur.

Comprendre la taille du capteur

Des tailles de capteurs très variables existent sur le marché et si on ne sait pas à quoi correspondent les nomenclatures Plein Format, APS-C, micro 4/3, CX ou 1/2,3″ – il est très difficile de s’y retrouver.
Que veulent dire ces termes ? Outre les différences de dimensions en quoi la taille influe-t-elle sur la qualité d’image d’une photo ?

Lignes et formations

On admet communément que plus un capteur est grand, plus la qualité d’image sera meilleure. Mais en quoi ?

Plus un capteur est grand plus sa surface sensible est grande et plus il recevra de la lumière. Cette lumière étant transformée en courant électrique, l’intensité de ce courant sera directement liée à la quantité de lumière reçue. En dessous d’un seuil minimal de lumière reçue, il faut amplifier l’information lumineuse laquelle est source de bruit et donc de dégradation de l’image.

Mais là aussi, la taille du capteur est déterminante, car en fonction de celle-ci on va pouvoir y entasser un nombre défini de photosites qui recevront eux même de la lumière en fonction de leur taille et de la définition du capteur !

 

Lignes et formations

 

Lignes et formations

 

À définition égale, les photosites d’un plein format seront plus gros que ceux d’un APS-C qui eux même seront plus gros que ceux d’un micro 4/3 et ainsi de suite.

La définition est donc à prendre en compte en fonction de la taille du capteur : plus la définition est élevée et plus le capteur est petit, moins les photosites seront sensibles et à même de reproduire un courant électrique intense pour le transport de l’information lumineuse.

Ainsi la course aux pixels des constructeurs est absurde. Même si elle tend à s’être calmée ces derniers temps, l’accroissement des mégapixels sur un capteur de petite taille ne peut entraîner qu’une dégradation de l’image.

 

Lignes et formations

Pourquoi opter pour un grand capteur ?

La dynamique d’une image étant directement liée à la taille de ses photosites, on comprendra aisément pourquoi là aussi il est préférable de se tourner vers un grand capteur de définition raisonnable.

En effet, la dynamique étant la quantité d’information perçue entre les plus hautes et les plus basses lumières cette quantité sera d’autant plus importante que le capteur est grand.

Par ailleurs, à ouverture de diaphragme équivalente, un capteur plein format 24x36mm offrira une zone de netteté plus étroite et un bokeh plus crémeux. Les transitions entre les zones de netteté et les zones de flous apparaîtront moins brutales et moins ciselées. Plus le capteur est grand, plus l’image apparaîtra douce et naturelle.

 

Le rapport de focale étant naturellement basé sur la taille du capteur plein format, il n’y a pas de conversion de focale à faire : un grand angle reste un grand angle !

Enfin, comme évoqué ci-dessus, les photosites d’un grand capteur étant plus grand et recevant plus de lumière, ils sont plus sensibles en basse luminosité et délivrent une images de meilleure qualité en basse lumière puisque intrinsèquement ils ont moins besoin de booster le signal électrique

Pourquoi ne pas opter pour un grand capteur ?

Le poids et l’encombrement peuvent être un frein important : en effet la diagonale d’un grand capteur étant de 43,27mm, la taille des objectifs compatibles est forcément beaucoup plus grande que celle d’un capteur de plus petite taille.

Si cet aspect est un point important pour vous, le champion du rapport qualité encombrement est le capteur micro 4/3 avec par exemple un 45mm (equiv 90mm) f/1,8 de 56x46mm et un poids de 116 grammes !

Enfin, le budget peut être un frein évident à l’acquisition d’un plein format, notamment des objectifs puisque les systèmes d’électroniques embarquées et la taille des verres optiques est aussi beaucoup plus important.

En somme, plus c’est grand, plus c’est beau, mais plus c’est cher !

David Lefèvre

Cet article vous intéresse, partagez-le !
    Publié par : le 28 Sep 2016

    Envoyer un commentaire :


    Nom :
    Mail :
    Commentaire :



    Suivez-nous :

    Par mail :
     
    Sur les réseaux sociaux :
     

    Commentaires récents :

    Membre de la CHANED, Chambre Syndicale Nationale de l'Enseignement privé à Distance.