Toute l’actu Déco, Photo, Graphisme, Dessin et Mode par Lignes & Formations,
l’école à distance des métiers créatifs

Accueil  |  Qui sommes-nous ?  |  Contact

Sketchup, un outil magique si on ne sait pas dessiner ?Blog Lignes et Formations
Accueil Vie de l’école Sketchup, un outil magique si on ne sait pas dessiner ?

Cet article vise à vous sensibiliser à une problématique rencontrée souvent sur Sketchup : la qualité esthétique et l’intérêt décoratif de vos rendus.
Sketchup : la solution à tous vos problèmes ?

 

Oui, mais…à certaines conditions. Ce logiciel très utile demande de maîtriser au minimum les fonctions de paramétrage de vos rendus pour produire des documents présentables à un client (ou dans le cadre d’un devoir). A défaut, si vous conservez le fond vert et bleu et que vous piochez dans la bibliothèque de meubles de base, vous obtiendrez un rendu absolument pas recevable au titre d’un rendu finalisé de décoration intérieure. En revanche, ce type de rendu peut vous servir de brouillon, de base pour un rendu finalisé à la main.

Comment produire des rendus de bonne qualité graphique avec Sketchup ?

Tout d’abord, vous devez supprimer les fonds verts et bleus, à remplacer par du blanc ou du gris clair. Ensuite, dans les fonctions de paramétrages, vous verrez que vous pouvez moduler aussi l’apparence du tracé, pour donner une qualité graphique au trait. Ensuite, vous devez télécharger les modélisations 3D de meubles avec un design élaboré (sur les sites des fournisseurs ou dans des bibliothèques spécialisées). Avec ces précautions minimum, vous augmentez d’un cran la qualité graphique de vos rendus, mais cela ne suffit encore pas à produire un rendu qui décrive avec séduction et fidélité l’esprit décoratif proposé en amont dans une ou plusieurs planches tendances…

Comment produire des rendus perspectifs finalisés « cohérents » avec Sketchup ?

L’usage d’un logiciel 3D détourne souvent les débutants de l’objectif prioritaire d’une perspective colorisée finalisée, dans une mission de décoration intérieure. En effet, le côté hyperréaliste bluffe le débutant qui ressent beaucoup de fierté d’avoir été capable de produire « ça ». En orientant ses efforts vers lui même (se rassurer sur sa capacité à produire des rendus 3D), la personne qui débute en oublie souvent ce qui compte pour son client : pouvoir valider une proposition décorative complète sur un rendu synthétique. Cela suppose que le rendu synthétique (la perspective colorisée) soit suffisamment descriptive de l’esprit décoratif proposé, suffisamment fidèle en terme de couleurs et suffisamment séductrice en terme de qualité graphique.
Pour cumuler ces trois objectifs de communication visuelle sur votre rendu finalisé Sketchup, il faut dérouler une méthode rigoureuse, en vous assurant de focaliser vos efforts (et le temps de production) sur les vraies priorités.

Pour les couleurs : calez les tons les plus précis possibles en vous aidant de la ou les planches tendances de référence (je préconise un outil intermédiaire pour arriver à ce résultat que j’appelle « synthèse chromatique », vous en verrez des exemples sur mon blog //deco-design-formation.blogspot.com).

Pour l’esprit décoratif : ne vous contentez pas de poser des meubles dans un espace vide avec des murs blancs, vous devez traduire l’esprit décoratif contenu dans la planche tendances sur les murs, le sol, le plafond, les menuiseries…Cela suppose d’exploiter au maximum les solutions décoratives décrites dans la ou les planches tendances de référence. Lire ou relire l’article sur le blog de l’école du 26 janvier 2015.

Pour la séduction (qualité graphique de la perspective) : le plus difficile sur une perspective en 3D est de hiérarchiser les informations visuelles, donc soyez vigilant, si un motif ou un meuble décolle trop du reste, utilisez des jeux d’ombres pour en atténuer la présence. Inutile en revanche de prévoir des jeux d’ombre très élaborés comme on le voit souvent sur les perspectives hyperréalistes très léchées, car ce faisant, vous déplacez les priorités visuelles. Un jeu d’ombre simple (lumière du jour) pas trop appuyé suffit souvent (sauf exception).

Karine Mazeau

Si vous souhaitez en savoir plus sur Sketchup, le prochain atelier a lieu les 10 et 11 octobre. Rendez-vous sur votre Espace élève_Rubrique Agenda pour vous inscrire.

Cet article vous intéresse, partagez-le !
    Publié par : le 26 Sep 2016

    Envoyer un commentaire :


    Nom :
    Mail :
    Commentaire :



    Suivez-nous :

    Par mail :
     
    Sur les réseaux sociaux :
     

    Commentaires récents :

    Membre de la CHANED, Chambre Syndicale Nationale de l'Enseignement privé à Distance.