Toute l’actu Déco, Photo, Graphisme, Dessin et Mode par Lignes & Formations,
l’école à distance des métiers créatifs

Accueil  |  Qui sommes-nous ?  |  Contact

S'exercer à la photo de rueBlog Lignes et Formations
Accueil Inspirations & Tendances S’exercer à la photo de rue

La photo de rue, couramment appelée street photography est souvent animée par l’irrésistible envie de parcourir les rues, sans but précis à la recherche d’une action, d’une ambiance et des humains qui y habitent. Si l’errance du photographe colle parfaitement à cette discipline il est tout de même préférable d’avoir une certaine préparation et quelques notions afin d’être en mesure de déclencher au bon moment.

 S'exercer à la photo de rue

S’exercer à la photo de rue
©David Lefèvre

 S'exercer à la photo de rue

S’exercer à la photo de rue
©David Lefèvre

Le principe de la photographie de rue

La photographie de rue se caractérise par la capture de scènes de vie, de moments, d’attitudes mais aussi des jeux de lumière, de contrastes ou de couleurs qui viennent habiller un environnement et éveiller la curiosité de notre regard. Photographier la rue c’est avant tout se demander comment l’homme interagit avec son habitat, et occupe cet environnement.

Dans un premier temps nous vous conseillons de cibler une zone d’exploration et de se renseigner à son sujet. S’il est agréable de garder le plaisir de la découverte, il est également important de repérer les lieux et de vous placer au bon endroit. Vos déplacements dans votre zone de jeux n’en seront alors que plus pertinents et vous pourrez davantage vous concentrer sur vos compositions et votre récit.

 S'exercer à la photo de rue

S’exercer à la photo de rue
©David Lefèvre

S’afficher ou non en tant que photographe

Dans un premier temps vous pourrez choisir un quartier touristique ou fréquenté. Outre la certaine sécurité que cela vous assure, vous serez aussi plus discret.
Deux écoles s’affrontent ici entre l’affichage clair d’une posture de photographe, la rencontre de l’autre et à contrario celle qui prêche pour une invisibilité quasi absolue voire un refus d’entrer en contact avec autrui de peur de « polluer » la scène.
Personnellement, je préfère entrer en contact avec l’autre, lorsque c’est possible, et afficher ma posture de photographe plutôt que de rechercher à tout prix la discrétion, mais c’est une approche personnelle et vous devez laisser parler votre cœur. Dans tous les cas, n’oubliez surtout pas les règles de politesse élémentaires et sachez qu’il arrivera forcément un moment où on vous demandera d’effacer une photo.

Publier les photos de street photography

A ce sujet, si vous vous posez la question de savoir comment vous allez publier sur votre site internet une scène de street photo, mon conseil est de vérifier si la photographie que vous mettez en ligne ne porte pas atteinte aux personnes que vous avez prises en photo. En droit français, le droit à l’image est une notion assez délicate et floue et seule la jurisprudence fait ici acte de loi.

 S'exercer à la photo de rue

S’exercer à la photo de rue
©David Lefèvre

Si vous publiez une image de quelqu’un qui refuse d’apparaître vous devrez retirer cette image de la mise en ligne. De la même façon, le bon sens doit être de mise, et il est préférable d’obtempérer lorsque l’on vous demande de supprimer une photo dans la rue, directement sur votre appareil. Mais sachez que si vous avez l’impression de détenir une bonne photo (il faut que cela soit justifié) et que vous refusez d’obtempérer, alors c’est le plaignant qui devra prouver que la photo publiée lui porte atteinte. … Ne laissez pas de dents sur le carreau en cas de dispute mais rien ne vous interdit (comprenez donc bien ici la nuance), sauf spécifications contraires, de publier des photos de gens dans la rue.

 S'exercer à la photo de rue

S’exercer à la photo de rue
©David Lefèvre

Conseils pratiques et techniques

Nous vous conseillons de laisser au placard votre lourd et encombrant reflex muni de son zoom 24-70mm f/2,8 pour préférer votre petit compact expert ou hybride. Ici les Fuji X100T, Ricoh GR, Lumix GX8 ou encore Olympus OM-D EM10 MKII règnent en maîtres.

La focale de 35mm fixe peut aussi être un choix judicieux pour travailler son sujet et son environnement, car elle permet de mieux penser ses compositions en vous obligeant à vous approcher ou à reculer de votre scène. Une des astuces consiste à trouver un cadre d’abord, et d’attendre patiemment qu’un sujet entre dans celui-ci pour déclencher.

 S'exercer à la photo de rue

S’exercer à la photo de rue
©David Lefèvre

 S'exercer à la photo de rue

S’exercer à la photo de rue
©David Lefèvre

Vous devrez jouer avec les règles des tiers mais il sera possible surtout de faire se correspondre des couleurs, des lumières, de jouer avec les reflets ou certaines symétries. Les règles sont faites pour être brisées et la rue est un formidable terrain d’expérimentation mais vous devez surtout penser à créer des compositions graphiques et dynamiques.

Par ailleurs deux approches aussi se côtoient en ce qui concerne la couleur ou le noir et blanc. Si la première chatoie l’œil et permet une approche plus réaliste, le choix du noir et blanc apporte un côté intemporel et plus graphique à vos images avec des oppositions ombre et lumière plus marquées. A vous de décider ce qui vous convient le mieux.

Enfin, en ce qui concerne les réglages de l’appareil nous vous conseillons de travailler en mode priorité à l’ouverture A. Si évidemment les moins aguerris peuvent s’entraîner avec le mode P, et se concentrer exclusivement sur le cadre, le mode A permet de contrôler la profondeur de champ.
D’une façon générale, nous vous conseillons d’opter pour une ouverture moyenne aux alentours de f/5,6 ou f/8. Il vous sera alors plus facile d’avoir un sujet net. Mais là aussi l’entraînement vous permettra d’affiner vos réglages et de changer l’ouverture en fonction de ce que vous voulez montrer. Les plus expérimentés, eux, pourront s’entraîner avec un objectif possédant une échelle de profondeur de champs, et tenter la technique du zone focusing qui consiste à apprécier la distance à laquelle se trouve le sujet et d’effectuer la mise au point sans même porter l’appareil à l’oeil.

 S'exercer à la photo de rue

S’exercer à la photo de rue
©David Lefèvre

 S'exercer à la photo de rue

S’exercer à la photo de rue
©David Lefèvre

Quoiqu’il en soit la photo de rue se trouve au carrefour de plusieurs disciplines et fait autant appel à des qualités humaines qu’esthétiques. C’est avant tout votre curiosité de l’autre et de l’inconnu, qui vous aidera dans cette démarche humaniste à laquelle on prête souvent une dimension anthropologique.

David Lefèvre

Cet article vous intéresse, partagez-le !
    Publié par : le 13 Jan 2016

    2 commentaires :

    1. Marc Agierri

      Wouha!!! voilà un article qui claque !

    2. Martine BRUN

      un super article qui donne envie. je commence demain avec dans un premier temps mon compact Lumix TZ3 et ensuite le réflex.

    Envoyer un commentaire :


    Nom :
    Mail :
    Commentaire :



    Suivez-nous :

    Par mail :
     
    Sur les réseaux sociaux :
     

    Commentaires récents :

    Membre de la CHANED, Chambre Syndicale Nationale de l'Enseignement privé à Distance.