Toute l’actu Déco, Photo, Graphisme, Dessin et Mode par Lignes & Formations,
l’école à distance des métiers créatifs

Accueil  |  Qui sommes-nous ?  |  Contact

La zone de focalisationBlog Lignes et Formations
Accueil Parole de pro La zone de focalisation

Bien que les reflex ou hybrides les plus récents aient fait des progrès incroyables en matière de mise au point, promettant toujours de pouvoir capter au plus près l’instant décisif, il reste une technique de mise au point quasi infaillible et encore plus rapide que n’importe quel auto focus : il s’agit de la technique dite de la zone de focalisation.

Pour utiliser cette technique il suffit de :

  • fermer le diaphragme à une valeur relativement élevée comme f/11 ou f/16
  • faire le point sur une zone dite de focalisation, à environ 1 ou 2 mètres (relativement courante en photographie de rue)
  • placer le sujet dans cette dite zone
  • shooter

Cette méthode permet de s’affranchir du temps de mise au point et de déclencher immédiatement. La seule latence sera donc celle du déclenchement, ce qui évite par exemple que l’autofocus patine lorsque le sujet est trop peu éclairé ou manque de contraste.

Très utilisée en argentique par les photographes de rue ou de reportage, cette technique oblige le photographe à lire son environnement et à maîtriser les distances.

Si le coup d’œil n’est pas aisé à prendre au début, après quelques heures de pratique la technique de « zone de focalisation » permet de se concentrer davantage sur le sujet, le cadre et travailler à l’instinct.

Pour appréhender correctement la technique de « zone de focalisation «  il est préférable de travailler avec une optique manuelle pourvue d’une échelle de profondeur de champ. Cet outil, qui tend malheureusement à disparaître, apporte l’information capitale de la zone de netteté en fonction de l’ouverture choisie et de la distance à laquelle se situe le sujet.

 

 

Pour bénéficier d’un tableau qui vous permet de calculer automatiquement la zone de focalisation en fonction de votre objectif et la taille de votre capteur, vous pouvez aller sur ce site ou télécharger l’application DOF Calculator disponible pour smartphone Android et iOS.

Ainsi, avec le désormais célèbre Fujifilm X100, équipé d’un capteur APS-C et d’un 23mm (équivalent à un 35mm) sur un sujet situé à 2m, et avec le diaphragme fermé à f/11, la zone totale de netteté s’étendra sur presque 12m (11,9m) et commencera à 1,08m du plan focal de l’appareil pour s’arrêter à 13m.

Attention, il est important de travailler avec une sensibilité élevée afin de compenser la fermeture du diaphragme et pour conserver une vitesse d’obturation relativement rapide.

Bonnes photos !

David Lefèvre

Cet article vous intéresse, partagez-le !
    Publié par : le 05 Avr 2017

    Envoyer un commentaire :


    Nom :
    Mail :
    Commentaire :



    Suivez-nous :

    Par mail :
     
    Sur les réseaux sociaux :
     

    Commentaires récents :

    Membre de la CHANED, Chambre Syndicale Nationale de l'Enseignement privé à Distance.