Toute l’actu Déco, Photo, Graphisme, Dessin et Mode par Lignes & Formations,
l’école à distance des métiers créatifs

Accueil  |  Qui sommes-nous ?  |  Contact

En route pour les résolutions 2019 - Parole de proBlog Lignes et Formations
Accueil Parole de pro En route pour les résolutions 2019

Êtes-vous prêt(e) à vous donner les moyens de faire un bond remarquable dans vos progrès artistiques ? Pour cela, voici une méthode qui porte généralement ses fruits rapidement.

Tout d’abord, faire un état des lieux

Utilisez un carnet et notez pendant une à deux semaines vos impressions sur votre travail. Créez deux colonnes en face de vos ressentis : sur l’une d’elle écrivez en titre « Plaisir » et sur l’autre « Fierté ». Dans ces deux colonnes vous mettrez des chiffres de 1 à 4.

Essayez de noter les choses avec une certaine précision. Voilà ce que cela pourrait donner :

  • Mise en couleur de mon illustration avec des feutres à alcool. J’ai commencé avec des couleurs trop sombres dans le fond. J’ai bien réussi les ailes de la fée, surtout l’effet de transparence. J’ai l’impression que ses jambes sont trop musclées. (Plaisir 3 / Fierté 2)
  • Devoir sur l’encrage en bande dessinée. C’est tout nouveau pour moi et je ne me rendais pas compte des difficultés de cette technique. J’ai changé 3 fois d’outils et de papier et je préfère la plume. Mes hachures ne me plaisent pas. Pas content du résultat final, mais je vois des progrès depuis mes premiers essais la semaine dernière.
  • Analyse d’une composition d’un peintre inconnu. Finalement moins dur que ce que je pensais. Le coup de pouce m’a bien aidé. C’est la première fois que je ne m’aide pas d’internet pour une analyse ! J’ai été surpris de tout ce que j’ai pu découvrir dans la composition. Ça reste néanmoins un type de peinture qui ne m’intéresse pas.

Etc.

faire un état des lieux précis est important, mais attention à ne pas exagérer non plus sur tout ce que vous notez, concentrez-vous sur les points importants.

Faire un état des lieux précis est important, mais attention à ne pas exagérer non plus sur tout ce que vous notez. Concentrez-vous sur les points importants.
©Jean-Paul Aussel

Comprendre vos remarques et les utiliser

Examinons ce que nous apprennent les trois passages ci-dessus.

Premier exemple :

Ici quatre choses sont expérimentées par l’élève. Une technique spécifique, les feutres à alcool, l’utilisation de la couleur en général, les effets de matière et enfin la morphologie.

La remarque sur les couleurs trop sombres dans le fond peut être soulignée. Car elle peut être appliquée à d’autres techniques que les feutres à alcool.

L’effet de transparence réussi : quand quelque chose fonctionne, essayez de comprendre et de décrire pourquoi. Car là aussi cela pourra servir plus tard.

Les jambes seraient trop musclées. Il s’agit donc d’une impression. Il faudrait donc sortir de ce flou. Par exemple en comparant ce dessin à un autre (tiré d’une bd, d’une illustration, ou d’après la photo qui aurait servi de modèle). En mesurant avec un calque ou une quelconque méthode. Si en effet les muscles sont trop développés, il faudra vérifier que ce n’est pas le cas sur d’autres dessins.

À noter qu’ici …rien n’est noté sur la technique en elle-même. C’est dommage.

Deuxième exemple :

Cette fois la technique est décrite comme difficile et nouvelle.

Trois outils ont été utilisés et ce serait intéressant de savoir lesquels. Et même si la plume est appréciée, il en existe de nombreuses sortes. Même chose pour les papiers qui ne sont pas nommés.

Les hachures ne plaisent pas. Une petite description serait utile là aussi. Qu’est-ce qui ne fonctionne pas ? Trop irrégulières ? Pas assez serrées ? Pas dynamiques ? Et il faudrait aussi noter des exercices à faire pour améliorer ce point.

Je vois les progrès. Il est intéressant de voir que d’une semaine à l’autre des progrès sont apparus.

Et vous pouvez chercher ce qu’il serait intéressant de déduire des notes du Jeudi.

Ce que vous apprennent les colonnes Plaisir et Fierté

Examinons maintenant les notes.

Elles indiquent un ressenti sur deux choses bien différentes.

On peut avoir beaucoup de plaisir pendant que l’on exécute un dessin, une peinture, pendant que l’on manipule des couleurs, etc. Ce plaisir est souvent lié au fait que l’on dessine quelque chose qui nous intéresse. Mais ce plaisir peut être celui de l’instant. Avec du recul on peut moins apprécier telle ou telle réalisation.

Inversement, on peut réaliser un exercice assez technique, que l’on aurait jamais eu l’idée de faire s’il n’était pas imposé, et éprouver de la fierté car on s’est surpassé, que l’on a appris quelque chose, que l’on s’est amélioré, etc.

Le fait de mettre un chiffre élevé dans la colonne fierté, va aussi être une source de motivation pour vous lancer dans d’autres apprentissages.

Avec le temps, l’objectif est d’avoir un chiffre élevé dans les deux colonnes.

Ce carnet de bord, à utiliser régulièrement, est une façon de naviguer de façon moins aveugle vers vos objectifs, en pointant les choses les plus importantes à améliorer. Car vous devez consacrer plus de temps à perfectionner les points faibles qu’à rester dans votre zone de plaisir, confortable, mais pas obligatoirement synonyme de progrès.

Jean-Paul Aussel

Cet article vous intéresse, partagez-le !
    Publié par : le 03 Jan 2019

    Envoyer un commentaire :


    Nom :
    Mail :
    Commentaire :



    Suivez-nous :

    Par mail :
     
    Sur les réseaux sociaux :
     

    Commentaires récents :

    Membre de la CHANED, Chambre Syndicale Nationale de l'Enseignement privé à Distance.