Toute l’actu Déco, Photo, Graphisme, Dessin et Mode par Lignes & Formations,
l’école à distance des métiers créatifs

Accueil  |  Qui sommes-nous ?  |  Contact

Photographie : conseils de pro pour retrouver l'inspiration !Blog Lignes et Formations
Accueil Parole de pro Comment éviter le coup de la panne ?

Il pleut, la météo est maussade et la grisaille ambiante n’inspire que peu d’images. Et pourtant, s’il y a bien une chose qui peut arriver à tout moment pour un photographe, comme pour n’importe quel auteur, c’est la panne ! Du coup, si vous êtes coincé chez vous pour cause de pluie intempestive et que vous cherchez des moyens de prévoir la panne, ces lignes pourront peut-être vous aider à retrouver l’inspiration.

 

Qu’est ce qui se passe ?

La perte d’inspiration est un phénomène qui peut toucher tout le monde. L’important avant tout est de pouvoir identifier les causes et comprendre ce qu’il se passe.

Est-ce que vous êtes stressé par votre travail ? Est-ce que vous avez l’impression de toujours photographier la même chose ? Est-ce que vous n’avez plus le temps de pratiquer et que vous mettez de côté les projets personnels ? Ressentez-vous toujours autant de plaisir à photographier ou avez-vous l’impression de prendre des images sous la contrainte ?

Vous devez vous poser les bonnes questions et identifier d’abord la cause de votre mal.

devenir-photographe-par-correspondance

©David Lefèvre – Vous êtes en panne d’inspiration ? Promenez-vous !

Ne pas photographier

Dans bien des cas, la perte d’inspiration provient d’une routine qui s’installe et de l’impression que l’on n’a pas sous les yeux de quoi rapporter une « bonne photo ». Du coup, on shoote parfois avec lassitude, déçu de n’avoir pu prendre LA photo dont on rêvait.

Un conseil, qui pourrait vous aider à surmonter cela, est d’abord de prendre votre temps. Au lieu de sortir constamment accompagné de votre fidèle boîtier, ou même de votre smartphone avec lequel vous faites plein de photos, obligez-vous à sortir SANS appareil photo, baladez-vous et obligez-vous à NE PAS photographier.

devenir-photographe-par-correspondance

©David Lefèvre –
Levez les yeux au ciel, regardez le monde sous un autre angle…

Une amie photographe pour qui j’ai énormément de respect me disait dernièrement qu’il fallait savoir ne pas céder au plaisir du clic et réserver son œil pour un moment inspirant. En sortant sans appareil photo, vous allez être obligé(e) de rater des photos, mais du coup il sera intéressant de regarder votre environnement comme si vous aviez votre boîtier avec vous.

Vous allez ainsi entraîner votre œil à chercher, à regarder ce qu’il pourrait y avoir de « photographiable », et si vous avez l’impression de rater une photo que vous auriez pu prendre, c’est déjà un excellent début.

Respirez

Dans tous les cas, ne vous mettez pas la pression, ouvrez votre esprit à autre chose et détendez-vous.

La photographie n’est pas que la vue. Prendre une photo, c’est saisir un instant de vie. Une photo, c’est donc plus qu’une image, c’est une sensation, une odeur, un bruit, des matières et des lumières.

Touchez les murs de votre ville, respirez le parfum des fleurs, écoutez le son d’un moteur, regardez le vent pousser les nuages. Prenez le temps de sortir, de marcher les mains dans les poches, asseyez-vous sur un banc, observez ce qui vous entoure, les gens qui se croisent, les discussions, les pigeons qui se battent pour une frite tombée d’un Mac Do encore tout chaud. Regardez, et faites- vous vos « images mentales ».

formation-photographe-a-distance

©David Lefèvre – Si cette image ne représente pas forcément un intérêt photographique dingue, elle est un souvenir mémorable pour moi d’une fin de journée au Japon au bord de Tazawa Lake.

A partir de vos observations, amusez-vous à prendre des notes, à écrire, à décrire ce que vous voyez. Écrivez des mots clefs, des sensations, des souvenirs. Faites-vous des flashs.

Si vous habitez Paris, par exemple, promenez-vous dans Belleville et écrivez : bars populaires, tag, street art, anarchistes, prostituées, village, quartier, klaxon, sandwich tunisien, resto chinois, Willy Ronis, cités ouvrières, ateliers. Évidement ces mots que je note ici pour l’exemple ne caractérisent pas Belleville, mais sont des clefs qui peuvent vous donner des idées d’images.

Focale fixe

Si vous avez l’impression de toujours photographier la même chose, imposez-vous la contrainte de délaisser votre zoom habituel et prenez le vieux 35mm ou le 50 qui traîne au fond de votre tiroir. Si vous avez un argentique, encore mieux, délaissez le numérique, chargez une pellicule et partez shooter.

Si vous n’avez pas d’argentique, passez par exemple en mode monochrome sur votre numérique, et obligez-vous à faire des images dans ce mode. Dans tous les cas, forcez-vous à photographier autrement, sortez de votre zone de confort.

formation-en-ligne-photographe

©David Lefèvre – Shootez en format carré, sortez des sentiers battus !

Défi

Si vous avez la flemme, relevez un défi du genre 365 ou 52, afin de vous forcer à réaliser une photo par jour pendant un an ou une par semaine. Dernièrement j’ai vu un autre genre passer sur les réseaux :  noir et blanc, pas d’humain, pas d’explication, pourquoi pas ! L’important est de rester motivé plus que l’intérêt photographique.

formation-photographe

©David Lefèvre – Faites des photos floues, travaillez autrement…

formation-photographe-a-distance

©David Lefèvre – Et pourquoi pas des superpositions ?

Enfin, apprenez l’humilité et soumettez votre travail au regard des autres. Partagez vos images sur les réseaux, créez-vous un Instagram et publiez des images en vous imposant des thématiques.

Quelles soient colorées, monochromes, carrées, réalisées avec une focale fixe, peu importe. Si vous sentez une baisse d’inspiration, ne vous mettez pas la pression. Si la photographie est importante pour vous, fertilisez votre terreau mental en vous occupant l’esprit par d’autres biais et laissez faire la magie de l’inconscient. Ce que vous avez vu et les exercices que vous aurez réalisés vous seront forcément bénéfiques un jour ou l’autre.

David Lefèvre

Crédits photo : David Lefèvre

Prochains ateliers photo :

  • Prise de vue en studio : du 5 au 7 mars 2018
  • Reportage photo : du 4 au 6 avril 2018
  • Lightroom : du 18 au 19 avril 2018
Cet article vous intéresse, partagez-le !
    Publié par : le 22 Jan 2018

    2 commentaires :

    1. corbet

      Très bonne article, merci, je trouve intéressante l’idée de se lancer des défis !
      Pour ma part, quand je suis en manque d’inspiration , j’observe la vie sans shooter et je fais des essais techniques et lumières sur des peluches géantes, ça me donne souvent de nouvelles idées !
      Bien à vous
      Virginie Corbet

    2. Julien

      Ah mais si je pouvais voir tout ça en me baladant autour de chez moi c’est sûr que ça m’aiderait !!

    Envoyer un commentaire :


    Nom :
    Mail :
    Commentaire :



    Suivez-nous :

    Par mail :
     
    Sur les réseaux sociaux :
     

    Commentaires récents :

    Membre de la CHANED, Chambre Syndicale Nationale de l'Enseignement privé à Distance.