Toute l’actu Déco, Photo, Graphisme, Dessin et Mode par Lignes & Formations,
l’école à distance des métiers créatifs

Accueil  |  Qui sommes-nous ?  |  Contact

5 erreurs à éviter dans une lettre à un éditeur de BD - Parole de proBlog Lignes et Formations
Accueil Parole de pro 5 erreurs à éviter dans une lettre à un éditeur de BD

jeanpaulausselLes conseils de Jean-Paul Aussel, formateur dessin – BD

 

Nous avons décidé de suivre la présentation d’un élève de la formation Dessinateur auteur de BD, possédant plusieurs éléments intéressants à proposer à un éditeur, mais qui a, de son propre aveu, des difficultés à se vendre. Examinons la première version de la lettre qu’il voulait envoyer avant les conseils de Jean-Paul Aussel.

 

 

 

Madame, Monsieur,

Vous trouverez joint à cette lettre un petit dossier qui montre une partie de mon univers graphique.
A ce dossier j’ai joint un synopsis ainsi que 3 pages parmi les 14 qui compose l’histoire d’un texte  que j’aimerais scénarisé : le titre en sera : XXXX.

Comme je ne maîtrise pas bien la technique du scénario bédé, je n’arrive pas à finaliser un  scénario valable pour mon histoire.
Comme je ne connais aucun(e) scénariste professionnel(le) je sollicite de votre part, si bien sûr mon travail vous intéresse, la possibilité de travailler sur cette histoire avec un de vos scénaristes.
Avant de vous laissez à la lecture de mon dossier je me permets de me présenter brièvement : Je suis âgé de XX ans, natif de XXXX. Je me consacre à la pratique du dessin de façon semi-professionnelle depuis les années XXX. J’aime la bédé comme moyen d’expression et avant tout comme un moyen de progresser d’avantage dans l’art du dessin.

Merci de votre attention.

Cordialement.

Signature

p.s : Si vous désirez me contacter, privilégiez les mails car notre réception téléphonique est assez catastrophique.

1 ère erreur : adresser sa lettre au hasard

Il est toujours préférable d’adresser sa lettre à une personne en particulier comme M. XX Directeur artistique de xxx de la collection Y. Cela montre que vous n’écrivez pas au hasard, que vous ciblez votre demande, que vous vous êtes préalablement renseigné sur la société d’édition à laquelle vous  écrivez. Si votre lettre est nominative, pensez à appeler la société d’édition avant envoi, pour vérifier si la personne est toujours en poste.

2 ème erreur : utiliser des mots à connotation négative qui desservent

L’élève doit vendre son travail donc il faut mettre en avant ses qualités graphiques (ou autres). Pour un auteur de BD, c’est ce qu’il y a de plus important.

Les mots qui vous desservent :

– petit dossier : il est peut-être petit mais de qualité pourquoi le qualifier de « petit » ?
– j’aimerais : c’est sûr ? L’emploi du conditionnel est à éviter
– je ne maîtrise pas bien : il ne faut pas mettre en avant ce point négatif
– je n’arrive pas : il ne faut pas le dire ainsi mais plutôt « je cherche un collaborateur efficace pour finaliser mon scénario… »
– valable : c’est très subjectif
semi-professionnelle : ce n’est pas la peine de le souligner
– catastrophique : c’est un peu fort, le terme  « instable » est plus adapté

Il est facile de voir que ces mots, s’ils reflètent une modestie compréhensible, véhiculent tous un aspect étriqué, et font craindre un travail très moyen. Pourtant, graphiquement, le travail de cet élève est quasi professionnel !

3 ème erreur : donner des indications d’âge, de lieu et des détails hors sujet

En bande dessinée, ce sont vos planches qui parlent le plus, le reste est secondaire. Vous ne vous exposez pas comme un artiste de scène.

4 ème erreur : écrire certaines phrases

« J’aime la bédé comme moyen d’expression et avant tout comme un moyen de progresser d’avantage dans l’art du dessin. »

Clairement, notre élève affiche ici que pour lui l’objectif principal est de s’améliorer en dessin, alors que cet objectif devrait être la publication. Dire que l’on aime la bd n’es t pas suffisant, car c’est une phrase de lecteur, il faut définir un objectif plus professionnel, et même si on fait de la bd pour progresser en dessin (pourquoi pas) ce n’est pas ce qu’un éditeur veut lire ! C’est un peu comme si l’on disait « J’aime la pizza devant la télé, et j’aimerais travailler dans votre pizzeria, car ce serait pour moi une bonne façon d’apprendre à faire de la cuisine avant de travailler dans un vrai restaurant. »

> D’autres exemples de phrases à ne pas écrire :

« J’ai contacté d’autres éditeurs mais qui n’ont pas retenu mon projet. »

« Je voudrais être salarié dans votre société d’édition. »

Même si la présentation n’est pas aussi importante dans nos métiers que dans d’autres, pensez bien qu’au minimum elle ne doit pas vous desservir ! Un éditeur ne cherche pas juste quelqu’un qui a un potentiel artistique, mais il attend également que cette personne soit un collaborateur fiable.

5 ème erreur :  laisser des fautes d’orthographe

C’est un point à ne pas négliger :
Il n’est pas très agréable pour le destinataire de votre courrier de lire une lettre qui n’a pas été relue et qui comporte des fautes d’orthographe tout du long. Cela montre un manque de considération de l’auteur de la lettre pour son interlocuteur.

POUR CONCLURE :

Lisez des blogs sur les lettres d’embauches, « la vente pour les nuls » et faites relire à vos proches vos documents écrits (avant envoi) pour vérifier que votre texte est clair.
N’oubliez pas de lire le fascicule de cours Faire publier sa BD et les fiches Coup de pouce.
Pour aller plus loin : http://www.editions-delcourt.fr/special/presenter_son_dossier_bd.php

 

Cet article vous intéresse, partagez-le !
    Publié par : le 25 Oct 2013

    2 commentaires :

    1. Aierz illustration

      Je me suis enfin mise à la découverte de ce blog et suis agréablement surprise! Les articles sont très vraiment pertinents et pleins d’informations précieuses intéressantes 🙂

    2. bennani

      Bonjour
      j’aimerai savoir , c’est possible de vendre une phrase, ou bien un titre a un éditeur , quel est la garantie merci, vue a nos jours les gens sont grave merci

    Envoyer un commentaire :


    Nom :
    Mail :
    Commentaire :



    Suivez-nous :

    Par mail :
     
    Sur les réseaux sociaux :
     

    Commentaires récents :

    Membre de la CHANED, Chambre Syndicale Nationale de l'Enseignement privé à Distance.