Toute l’actu Déco, Photo, Graphisme, Dessin et Mode par Lignes & Formations,
l’école à distance des métiers créatifs

Accueil  |  Qui sommes-nous ?  |  Contact

Un élève plus que prometteur : Cédric Erraud - Lignes et FormationsBlog Lignes et Formations
Accueil Créations d'élèves Un élève plus que prometteur : Cédric Erraud

Il y a trois ans nous vous présentions le travail de notre élève Cédric, qui avait déjà réalisé un album bande dessinée complet.

Cédric n’a pas chômé, puisqu’il a même décidé de prendre une disponibilité dans son travail afin de se consacrer pleinement au dessin. Voici donc un focus sur ses créations en fin de parcours à l’école, (17,5/20 de moyenne tout de même) et très certainement en début de parcours professionnel pour la suite !

La palette de Cédric : un auteur bd aux multiples facettes

Cédric est à l’aise dans le dessin réaliste, comme dans l’humour. C’est un plus qui lui permet de passer d’un style à l’autre et de varier les plaisirs. Car il est souvent reposant pour un dessinateur de changer d’approche, c’est une vraie récréation, une re-creation même, quand on a sué sur du dessin réaliste, de pouvoir aller vers quelque chose de plus libre. Et dernièrement son style est devenu plus hybride, avec une base réaliste où s’ajoute des traits plus caricaturaux, à l’instar de grands auteurs bd comme François BOUCQ. Je trouve cette alchimie particulièrement réussie.

Tous droits réservés ©Cédric Erraud

Son projet actuel « BADDALÚ »

Ça se passe en Dordogne, près du Périgord Noir, et c’est une histoire un peu noire justement, où le mystère le dispute au polar et à  un suspens humoristique. Je vous invite à découvrir ces quelques croquis de personnages et pages extraites de son book :

And the winner is…

Cédric aura beaucoup travaillé durant ses trois années dans l’école, en section bande dessinée et finit avec une moyenne de 17,5, je pense que c’est  la moyenne la plus forte en bd à la fin d’une formation (si vous avez eu mieux, mettez-le en commentaire), mais cette moyenne, qu’il faut voir comme un « curseur dans le cursus » prouve un niveau professionnel certain. Le seul point sur lequel j’ai attiré l’attention de Cédric, c’est son perfectionnisme qui l’amène à ne pas toujours être objectif sur son niveau réel. Et, à mon avis, le meilleur traitement pour cette maladie artistique sera une publication prochaine ! Alors « stay in touch » et j’espère que nous aurons très prochainement des nouvelles de Cédric ERRAUD à ce sujet.

Jean-Paul AUSSEL

Cet article vous intéresse, partagez-le !
    Publié par : le 10 Oct 2018

    Envoyer un commentaire :


    Nom :
    Mail :
    Commentaire :



    Suivez-nous :

    Par mail :
     
    Sur les réseaux sociaux :
     

    Commentaires récents :

    Membre de la CHANED, Chambre Syndicale Nationale de l'Enseignement privé à Distance.