Toute l’actu Déco, Photo, Graphisme, Dessin et Mode par Lignes & Formations,
l’école à distance des métiers créatifs

Accueil  |  Qui sommes-nous ?  |  Contact

Savoir répondre de façon originale à une demandeBlog Lignes et Formations
Accueil Parole de pro Savoir répondre de façon originale à une demande

Dans les métiers artistiques, on ne cherche pas une réponse de la même façon qu’un scientifique répond à une équation. Il n’y a pas UNE réponse possible, mais plusieurs. À ce sujet il peut être parfois intéressant de répondre en prenant des libertés.

Considérez qu’un énoncé de devoir, c’est la même chose qu’un brief client.

Selon la demande, le client ou prospect attend des réponses très précises, ou n’a pas lui-même une vision très claire de ce qu’il cherche. La plupart du temps il sait surtout ce qu’il ne veut pas. En particulier si vous répondez à un appel d’offre, il peut être intéressant de tenter une réponse qui aille au-delà de ce qui est demandé.

Prendre un chemin de traverse pour retenir l’attention

Beaucoup d’artistes, en particulier dans le domaine du showbizz ont compris que l’important n’était pas obligatoirement d’être le premier, mais de retenir l’attention à tout prix. Si vous participez à un appel d’offre, au milieu de la concurrence votre travail doit sortir du lot. Et il faudra parfois tordre un peu le cou à la demande, à l’énoncé, pour y arriver.

Attention aux excès !

Prendre des libertés ne veut pas dire être hors-sujet. Il faut bien saisir le cœur du sujet à traiter, et savoir par contre prendre un peu de liberté sur ce qui est davantage périphérique. Mais certains impératifs doivent être respectés surtout lorsqu’ils ont des conséquences techniques : si on vous demande un travail en noir et blanc, et que vous le réalisez en plusieurs couleurs, vous mettez votre client dans l’obligation de débourser plus auprès d’un imprimeur. Inutile de vous préciser qu’il ne le fera pas, et qu’il choisira de travailler avec quelqu’un d’autre.

L’excellent exemple de Kevin Dupont, élève en bande dessinée (merci à lui)

Dans le premier devoir de bande dessinée, nos élèves doivent faire un texte sur René Goscinny. Texte qui se partage entre une partie biographique et une analyse des spécificités de ce géant de la bande dessinée. Ce n’est pas la première fois que l’on utilise la bd pour répondre, mais ici Kevin a produit deux « fausses » pages d’Astérix vraiment très réussies. Le montage, le découpage, le travail typographique, la couleur, le mélange de style quand apparaissent d’autres personnages, tout cela est très bien géré. Et la façon dont une actualité récente rejoint ces deux pages est très bien amenée également ! Kevin Dupont a donc répondu de façon biaisée par rapport à la demande puisqu’il y a plus qu’un simple texte. Mais il a ainsi démontré d’autres qualités et fait preuve d’un esprit fin ainsi que de talent dans les dialogues. Beaucoup de qualités qui lui seront particulièrement utiles dans la section BD.

histoire et elements de la bd 1 histoire et elements de la bd 2

 

Jean-Paul Aussel 

Cet article vous intéresse, partagez-le !
    Publié par : le 15 Avr 2015

    Envoyer un commentaire :


    Nom :
    Mail :
    Commentaire :



    Suivez-nous :

    Par mail :
     
    Sur les réseaux sociaux :
     

    Commentaires récents :

    Membre de la CHANED, Chambre Syndicale Nationale de l'Enseignement privé à Distance.