Toute l’actu Déco, Photo, Graphisme, Dessin et Mode par Lignes & Formations,
l’école à distance des métiers créatifs

Accueil  |  Qui sommes-nous ?  |  Contact

Gérer et négocier une commande – Partie 3Blog Lignes et Formations
Accueil Vie de l’école Gérer et négocier une commande – Partie 3

Comptabiliser son temps de travail et sauvegarder ses projets : deux points cruciaux qu’il ne faut négliger en aucun cas.

lignes et formations

A – Noter son temps de travail

A priori, si vous débutez, vous risquez de passer un peu plus de temps qu’un pro sur un dossier, et il est difficile de faire payer à votre client ce temps supplémentaire. Mais il est important pour vous de mesurer ce temps, afin de pouvoir faire des devis au plus juste, en ayant des références sur des travaux similaires, et même de mesurer vos propres progrès.

Vous pouvez le faire manuellement, mais il existe aussi des logiciels qui peuvent vous aider. J’ai testé un logiciel qui fonctionne de façon assez automatique, compatible avec les dernières versions de la suite Adobe, mais ce logiciel s’est mis à « bugger » au bout de deux semaines, je vais donc vous parler plutôt de Toogl. L’inscription dans la version de base est gratuite. Le logiciel est en anglais, tout en restant simple à comprendre : vous définissez un nom de client, un nom de projet, puis le logiciel fonctionne comme un chronomètre en ligne.

Lorsque vous travaillez sur un projet unique, il est facile de comptabiliser son temps à la main, mais si vous réalisez plusieurs tâches différentes quotidiennes, cette  comptabilité est importante. Les données restent en mémoire, et sont enregistrées instantanément. Si parfois vous oubliez de stopper le chrono, vous pouvez ensuite corriger manuellement cette erreur.

www.toggl.com
Voici quelques vues du logiciel online qui vous montrent les différentes façons de visualiser votre temps de travail sur des projets. Je reviendrai sur l’utilisation de ces temps.

visuel gestion de commande

 

 

visuel gestion de commande 2

 

 

visuel gestion de commande 3

 

B – Sauvegarde

Il est indispensable de sauvegarder votre travail. Il est impensable que vous perdiez vos données, pour vous, mais encore plus pour votre client. Perdre ne serait-ce qu’une journée de travail se traduit en plusieurs centaines d’euros pour un indépendant.
Certains font des sauvegardes manuelles, et d’autres le font de manière automatique. Vous pouvez faire des sauvegardes partielles à l’intérieur du même disque dur sur votre ordinateur, chaque jour vous devez sauvegarder vos dossiers sur un disque externe. Ainsi, en cas de panne de cet ordinateur (quand cette panne arrive, c’est toujours au mauvais moment) vous pouvez récupérer vos données sur un autre ordinateur.
Pour ma part, je préfère des solutions automatiques et logicielles. Par exemple Timemachine sur mac vous permet de revenir quelques minutes en arrière, quelques heures, etc. Mais j’utilise maintenant une autre technique qui possède un avantage non négligeable.

Sauvegarder sur le Cloud.

Plusieurs solutions existent (dont un espace cloud avec Adobe Creative et vos différents fournisseurs internet). J’ai choisi Dropbox pour ma part.

Quel en est le principe :
Vous travaillez sur votre dossier, dans votre disque dur, sur votre ordinateur. Mais, simultanément, vos fichiers sont transférés sur un espace de stockage sécurisé sur internet. Certes le cloud est piratable, il est donc préférable d’éviter d’y stocker des documents vraiment confidentiels, photos privées, mot de passe, fichiers bancaires, mais s’il s’agit de travaux d’arts appliqués, l’intérêt est tout de même proche de zéro pour des hackers.

L’intérêt que j’y trouve est triple :

  1.  je peux récupérer mon travail partout où un ordinateur est connecté sur le net
  2. c’est une sauvegarde qui perdure même si mon appartement prend feu, ou si je suis victime d’un cambriolage.
  3. enfin, il y a un système de sauvegarde qui enregistre une version différente à chaque fois que j’enregistre mon document. Donc, si j’ai fait une erreur, ou si mon client veut revenir à la version antérieure, je peux revenir à la version -1, -2, -3, etc.

Si vous pensez que ces précautions sont inutiles, un jour vous le regretterez ; )

Jean-Paul Aussel

Cet article vous intéresse, partagez-le !
    Publié par : le 07 Avr 2015

    3 commentaires :

    1. Sylvie

      Merci pour cet article intéressant (comme les 2 précédents), je vais tester Toogl !

    2. Claire PéhO

      Merci et je vais aussi essayer Toggl !

    3. Elodie M.

      Merci pour ces très bons conseils, j’ai commencé à tester Toogl et ça a l’air très pratique. ça peut aussi servir pour évaluer le temps passé sur les devoirs, et il existe une version appli pour pouvoir le déclencher sur le portable ou la tablette quand on travaille sans l’ordi. b
      Bonne journée !

    Envoyer un commentaire :


    Nom :
    Mail :
    Commentaire :



    Suivez-nous :

    Par mail :
     
    Sur les réseaux sociaux :
     

    Commentaires récents :

    Membre de la CHANED, Chambre Syndicale Nationale de l'Enseignement privé à Distance.